L’imposture de la croissance

Notre croyance hallucinée dans la croissance a autorisé toutes les complaisances économiques et politiques. Le cynisme qui prévaut en la matière est de penser qu’il ne peut pas y avoir d’autre solution. Le pire, c’est que cette logique du profit est portée avec une telle obsession de la compétitivité, que son application conduit au régime sec pour les plus faibles. Dans notre société, quand on a de l’argent, on le place en bourse, afin de le faire travailler par le biais de la spéculation et d’en tirer un profit le plus élevé possible. Pour que ce concept tienne la route, il faut nécessairement avoir une énorme puissance de persuasion. Ils disent que l’argent  peut travailler alors que ce sont les hommes qui travaillent. Ils disent que le travail a un  coût  alors que ce sont les marchandises qui ont un coût, et que c’est le travail qui a produit leur valeur.

A défaut d’instruire les peuples on les manipule avec la logique du profit. Ils finissent par vampiriser la valeur créatrice du travail pour l’évaporer en Bourse. Total est renvoyé en correctionnelle pour corruption en Iran, Socrates inculpé pour corruption au Portugal, Matches truqués et corruption, Affaire Tapie-Crédit Lyonnais, vingt ans de procédure, pour rien,  le milliardaire russe Sergueï Pougatchev recherché par Interpol pour détournements de fonds et escroquerie à grande échelle, voilà les quelques titres de la presse de ces dernières semaines.

Cette croyance hallucinée dans la croissance n’a pas réussi à contribuer à une vie décente pour la majorité des êtres humains. Elle a plutôt alimenté l’avidité de quelques uns et multiplié la misère et l’exclusion du plus grand nombre. Elle n’a pas servi la condition du travail, elle l’a desservi. Elle a en fait contribué au sentiment d’insécurité et d’effroi aidé par les médias de masse qui façonnent les manières de voir les choses avec une distorsion servant de leurre pour masquer les acteurs privilégiés de ce monde.

Prions pour que les gens s’instruisent et ouvrent leur cœur, leur esprit, et s’efforcent vers l’intelligence.

B.B  © Strasbourg le 02/12/2014

“Usage and Copyright” accorde aux utilisateurs des yeux ouverts les droits les plus larges pour diffuser ces informations dans toutes les communautés qui soient. Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : qu’il ne soit pas coupé, qu’il n’y ait aucune modification de contenu et que vous fassiez référence à notre site.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s