Les fous de Dieu

Si vous voulez détruire le discernement des hommes, bombardez-les en permanence avec de l’émotionnel, cela les jettera dans la confusion. Si vous le faites de manière constante, à l’image d’une société déracinée, gaspilleuses, inégalitaire, superficielle et moralement décadente, la propagande intégriste fera le reste, et  vous n’aurez plus qu’un troupeau d’esprits confus, très malléables et faciles à suggestionner. Il faut reconnaître qu’en un siècle d’exploitation effrénée des ressources, de manigances, de guerres, l’Occident a finalement produit un peu partout en réaction de l’intégrisme.

C’est dans cette confusion que la religion entretient l’idée de Dieu. Le musulman regarde les sourates du Coran comme un texte sacré qui est la révélation faite à Mahomet. Le chrétien révère les Évangiles et la Bible, le juif ne voit que par la Bible et ne reconnaît pas l’autorité du Nouveau testament. Ils se nourrissent en exploitant une logique de la fragmentation. Une fois que leur logique de la séparation des cultures et des coutumes est posée, il ne leur reste plus qu’a prendre les armes pour faire la guerre sainte. L’occident a implicitement contribué à propager une vision du monde dans laquelle seul le retour à une règle religieuse stricte peut être une alternative crédible contre l’influence occidentale. Le résultat, c’est qu’aujourd’hui, le Moyen-Orient, l’Afghanistan, le Pakistan, l’Iran et maintenant l’Irak sont minés par des factions islamistes fondamentalistes. Au point que les musulmans démocrates les plus modérés sont complètement dépassés par un extrémisme radical qui prônent l’application stricte, pure et dure de la Charia.

Ce qui fait la force de l’intégrisme, c’est de dénoncer la compromission et la corruption morale de la communauté à laquelle il appartient. Ce qu’ils veulent, c’est une réforme des mœurs dans le respect des interdits et des prescriptions du code religieux. L’intégriste est toujours un réformateur, son idéalisme, il ne l’emprunte pas à une vision humaniste à portée universelle, il le tire d’une interprétation de la religion « originelle » qu’il faudrait selon lui restaurer. D’ailleurs on se demande vraiment où est la spiritualité là dedans. Derrière cette pensée fanatique, il y a juste une mentalité rigide qui ne parvient pas à s’ajuster à la compréhension de notre époque actuelle et complexe. Les fous de Dieu appliquent un schéma brutal, sans parvenir à nuancer leurs interprétations. Persuadé d’avoir toujours raison, ils se font fort d’exprimer leurs vues de manière agressive. La ferveur intégriste ne laisse aucune place à celui qui revendique l’incroyance, où qui se poseraient en agnostique, elle cherche à convertir incroyants, païens et infidèles. Elle se voit porte-parole de la « Vérité » absolue émanant de Dieu. Leurs logiques ne sont jamais très loin du principe de la purification ethnique.

B.B Luçon 13/8/14

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les fous de Dieu

  1. Marie Bardeau dit :

    Pour ce qui touche l’Universalité, taper sur le web, si vous le voulez bien : « partage international »… : un germe de paix de réunification des domaines spirituels et religieux, qui émerge de plus en plus dans le monde.
    Merci pour vos actualités, c’est très aidant, …même si je pratique un peu.
    Et merci aussi à vous de votre Chemin de Lumière !
    Marie.

  2. Ping : Le sermon arrogant | yeux ouverts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s